Lessivé !

Les minuscules sont des micronouvelles qui peuvent être lues en moins d’une minute.

La lessiveuse

Elle avait mis la robe à bouillir dans la lessiveuse. Il l’avait bien cherché à toujours se moquer d’elle comme ça. Toute la journée, elle s’était morfondue. Il avait dit qu’il serait chez l’autre, qu’elle au moins, elle était belle, elle était douce, et elle ne faisait pas de simagrées quand il fallait faire la chose.

Ce n’est pas qu’elle ne voulait pas de lui, mais après sa couture de la journée, elle était parfois si fatiguée.

Elle l’avait suivi et avait failli le perdre le long du boulevard. Il s’était arrêté devant un immeuble cossu et avait actionné le carillon. Elle s’était plaquée contre le mur quand il avait regardé derrière lui. Peut-être se doutait-il de quelque chose …

Le soir il était repassé en disant qu’il venait chercher ses affaires.

Alors, à elle, la colère lui est montée, comme ça, d’un seul coup.

Elle tourne  le linge dans la lessiveuse qui repose sur le foyer ; au bout de deux heures d’ébullition la robe sera toute propre. Le champignon percé d’orifices est en train d’arroser toute la surface du linge d’eau bouillante et de lessive avant que l’eau traverse le linge et retombe au fond.

Mais l’eau est bien rouge encore, il faut attendre.

Photo credit : Q2386954, CC BY-SA 3.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0&gt;, via Wikimedia Commons

11 commentaires

  1. Carnets paresseux a écrit un poème sur le linge fraîchement lavé (qui pourrait presque constituer une suite de votre écrit). Peut-être vous plaira-t-il autant qu’à moi. Le voici:

    L’heure du repassage

    Leur passage ?
    Du repassage
    l’heure passe, âge dur,
    « pas ça, je… »
    L’heureux dû ?
    Repas sage.

    1. Il me plaît beaucoup mais j’ai bien peur qu’il ne s’agisse pas du même linge. Je ne pense pas que ma demoiselle ait en ce moment envie de repasser. Elle est bien occupée avec sa lessiveuse. Mais je vous remercie, j’aime beaucoup ce qu’écrit Carnets paresseux (pas si paresseux que ça finalement !) et vous souhaite une très bonne soirée.

      1. Oui, le lien que j’ai écrit était un peu (beaucoup en fait) tiré par les cheveux ! Sinon, ravie de vous découvrir toujours un peu plus (d’abord chez Caroline Dufour), très bonne soirée également.

  2. Bon jour,
    Je n’ai pas tout compris, en vérité, au déroulement de la narration … mais j’ai l’impression qu’il a eu un crime assez horrible … dans une lessiveuse …
    Max-Louis

Laisser un commentaire