Harcèlement

fashion man people woman

 On admet communément que la micronouvelle ne doit pas excéder 1 000 caractères espaces compris

Les anglo-saxons sont moins restrictifs et distinguent plusieurs types de « flash-fiction » : les Six-Word Story (fiction de 140 caractères), le dribble (50 mots), le drabble (100 mots) et la « fiction soudaine » (750 mots). (Source wikipédia)

Maria avait décidé que sa main ne tremblerait pas. Face à elle, l’autre la narguait de son œil insolent et familier, silencieuse comme à son habitude. Elle avait cessé de sortir pour ne plus rencontrer cette garce à chaque coin de rue mais rien n’y faisait, son ennemie venait jusque chez elle. Il n’y avait pas moyen de lui échapper. Un violent mal de tête lui enserrait les tempes dans un étau qui lui brouillait la vue. Le révolver trembla dans sa main moite et elle le sentit lui glisser des mains. L’autre semblait mal à l’aise soudain face à la menace de son arme. Elle avait les yeux qui lui sortaient de la tête et un rictus déformait le bas de son visage, mais elle ne tentait pas de s’enfuir ; elle semblait véritablement tétanisée.

Maria entendit tourner le barillet et la balle partit sans qu’elle ait l’impression de l’avoir commandé. Elle sentit le recul,  la détonation, un bruit de verre qui se brise, et son ennemie disparut dans une myriade de fragments argentés.

(caractères, espaces compris 949)

Crédit photo : Photo banque Pexel

2 commentaires

Laisser un commentaire